Charte qualité de la Neuro-Activ Federation (NAF)

charte concernant les coachs et professionnels de l’accompagnement

PRÉAMBULE

Personne ne détient la vérité absolue : ni formateur, ni coach.
Le coaching n’est pas utilisé pour démontrer quelconque dogme ou vérité absolue, mais simplement un moyen pour faciliter la vie de chacun et pour aider les personnes le souhaitant à effectuer les changements qu’elles désirent dans leur vie personnelle et/ou professionnelle.

Voici les idées principales en termes de qualité et éthique appliquées par les coachs membres de la Neuro-Activ Federation (NAF) en plus du code de déontologie :

#1 – PROFESSIONNALISME

Le coach doit être capable,en toute situation, de gérer ses émotions, de faire attention à son attitude et d’appliquer les processus et techniques de coaching avec efficacité et réalisme en dehors de toute improvisation ou expérimentation.
Il doit être capable de maintenir sa posture de coach tout au long du processus de coaching.
Le coach doit avoir travaillé sur lui-même, que ce soit en coaching, en thérapie ou en formation et continuer de le faire de façon régulière. Il doit faire régulièrement appel à la supervision et/ou à l’intervision (il doit justifier de plusieurs séances de supervisions par an et déclarer son superviseur à la Neuro-Activ Federation, NAF).

#2 – POSTURE DE COACH

Le coach se doit à tout moment de faire preuve de neutralité, de non-jugement et de bienveillance envers les autres, que ce soit avec des clients de coaching ou dans tout autre contexte lié au coaching. Il se doit de respecter le point de vue et les constructions mentales de l’autre sans chercher à imposer ses propres idées ou ses propres points de vue.

#3 – SECRET PROFESSIONNEL

Le coach se doit de respecter la confidentialité de la vie de ses clients et de garder le secret professionnel sur les séances avec ses clients.

#4 – EFFICACITÉ

Le coach se doit de travailler sa technique et de pratiquer sans cesse de manière à être en permanence au meilleur de son efficacité avec ses clients pour une qualité de service optimale.
Il se doit de reconnaître lui-même lorsque la situation est trop difficile et de faire le nécessaire c’est-à-dire de recommander un professionnel plus adapté ou plus expérimenté à la personne concernée.

#5 – HUMILITÉ ET INTEGRITÉ

Le coach se doit de faire preuve d’humilité dans son attitude et ses relations avec les autres, que ce soit dans l’exercice de son métier de coach ou pas.
Le coach se doit de rester intègre et de suivre de manière irréprochable le code de déontologie, la charte qualité et les fondements du métier de coach pour rester un professionnel exemplaire et donner une image valorisante du métier de coach au public.
Il a le devoir de faire preuve de congruence entre ses pensées, ses paroles et ses actions.

#6 – ACCOMPAGNEMENT À L’AUTONOMIE

Le coach se doit de tout mettre en œuvre pour faciliter l’autonomie du client lors du travail en coaching. Il a pour responsabilité d’accompagner le client à devenir responsable de ses actions et de l’atteinte des objectifs.
La priorité n’est pas aux objectifs financiers et professionnels du coach mais au développement du client de coaching et à son autonomie.

#7 – DÉMARCHE PRAGMATIQUE

Le coach se doit de se limiter à n’utiliser que des outils, modèles et techniques ayant fait leurs preuves, reconnus dans le monde du coaching et du développement personnel. Il doit s’interdire d’utiliser des méthodes d’apparence non fondées sur des paradigmes scientifiques ou principalement ésotériques sans en connaître le bien fondé, les origines et les résultats habituels.
De même, il doit s’interdire d’utiliser des méthodes réservées à d’autres professionnels du secteur de santé : psychiatres, psychologues entre autres.Il est essentiel pour la crédibilité du métier de coach d’éviter toute dérive « sectaire ». Si le coach a un doute sur une méthode ou un outil ou un formateur, il doit en aviser la Fédération.

#8 – RESPECT DE L’IDENTITÉ DE COACH

Le coach doit continuer à donner une bonne image du métier et du « Neuro-Activ Coaching® » et n’utiliser des matériaux concernant le « Neuro-Activ Coaching® » qu’avec l’accord et la recommandation du ou des responsables de la Neuro-Activ Federation (NAF). Si le coach a été formé dans un autre centre de formation, il s’assurera aussi de respecter ses sources et enseignements.
Il est recommandé au coach membre d’utiliser les supports proposés par la Neuro-Activ Federation (NAF) (modèles d’ateliers de découverte du coaching par exemple, logos, etc.) afin de garantir un niveau d’excellence et de qualité, notamment au commencement de son activité.
En cas de doute, il est important de se rappeler que le terme « Neuro-Activ Coaching® » est une marque déposée et qu’il est toujours préférable de travailler en collaboration avec ses superviseurs, pour davantage d’efficacité et d’échanges.
En signant cette charte, le coach s’interdit de mélanger publiquement dans des actions ou prestations ou services le « Neuro-Activ Coaching® » avec des approches non reconnues ou douteuses (demandez conseil en cas de doute) afin de préserver l’image positive et professionnelle de l’ensemble des personnes associées au « Neuro-Activ Coaching® ».

Tout abus ou non respect de cette charte de qualité et du code de déontologie pourra entraîner, après avertissement, l’exclusion de la Neuro-Activ Federation (NAF).

Facebook Comments:

PROCHAINS
ÉVÈNEMENTS

cliquez sur l'image

 

GUIDE OFFERT SUR LE
MÉTIER DE COACH

cliquez sur l'image